Le portrait est une rencontre entre deux individus dépositaires de la fragilité de l’instant.

Cette fragilité est étrangement aussi grande pour celui qui est regardé, que pour celui qui regarde.

C’est un échange de secrets, une complicité précieuse et éphémère.